Sans suivi Avec suivi A la lueur de la lune Les éclairs

 

 

vueensemble

L'équatorial planchette dont vous voyez ici un apperçu permet de compenser manuellement la rotation de la Terre pour pouvoir réaliser des photographies en poses longues de quelque minutes d'un ciel étoilé tout en gardant les étoiles ponctuelles, à l'opposé des photos avec filé d'étoiles.  (technique)

Une pose de quelques minutes permettra de capter beaucoup plus la lumière des étoiles, même la Voie Lactée sera possible à photographier Mais pour cela, il sera nécessaire de procéder à une mise en station minutieuse.

(Bonne latitude, bonne visée sur l'étoile polaire etc...)

Ici je parlerai dans les grandes lignes du montage et de son utilisation. Si vous êtes intéressé par cette technique et par l'observation du ciel, je vous recommande vivement le livre :

A l'affût des étoiles" de Pierre Bourge et Jean Lacroux   Edition Dunod

 

equaplie vueequa1
L'équatorial planchette plié, facile à ranger. L'appareil photo fixé sur l'équatorial.

 

eqaudescriptif
 

A- L'équatorial planchette déplié prêt pour utilisation

B- L'appareil photo (pourvu de la pose B) et son optique.

C- Le bouton rotatif qui manuellement doit faire un tour par minute, il est gradué par 15 sec

D- Un viseur de longue vue pour peaufiner la visée sur l'étoile Polaire

E- Une lampe sur pile avec un plastique rouge devant la lampe pour voir ce que l'ont fait sans     

     perdre la vision nocturne.

F- Le niveau à bulle pour une bonne mise à niveau de l'ensemble.

G- L'horloge avec une trotteuse (important, c'est elle qu'il faut suivre pour tourner le bouton).

H- Le dispositif bouton poussoir pour la pose B, un clic, l'obturateur s'ouvre, un autre pour le 

     fermer.

I- Une rotule pour permettre de déplacer l'appareil photo pour prendre d'autres portions du ciel.

 

vueequa2 vueequa3

 

Plan de l'équatorial planchette

logopdf

 

comete

La comète Hyakutaké 2 (26-03-96)

Fuji Super G 800 ISO

objectif 50 mm f: 1,8 pose: 1 min 30 s avec compensation manuelle sur équatorial planchette.

Si vous désirez faire le montage pour réaliser des photographies comme ci-dessus, il vous faudra attendre une belle comète... Dès demain réalisez le montage et entraînez-vous pour ne pas être pris au dépourvu ! N'hésitez pas à monter votre équatorial planchette de jour et exercez-vous a bien suivre la trotteuse de votre montre, sans à-coups, un tour par minute. Comme cela vous aurez la main quand vous serez face à un ciel étoilé ! Comme dis précédemment, je ne vais pas entrer dans les détails de sa réalisation, d'autres sites le font fort bien, je vous donne ici une adresse:Clic

Petite astuce pour éviter un minimum de rosée sur l'optique, placez un papier buvard autour l'objectif, sans le faire trop long pour qu'il ne soit pas dans le champ de la lentille. Dans le site ci-dessus, pour la mise en latitude l'auteur parle d'un gabarit : moi j'ai fixé un rapporteur à l'axe de la charnière, ce qui dégrossit bien la latitude (qu'il faut connaître), puis, à l'aide du petit viseur de longue-vue, j'essaye d'avoir un maximum de bonne visée sur l'étoile Polaire.

Utilisez une torche électrique avec un filtre en plastique rouge devant la lampe, cela permet de voir vos repères sur le bouton sans que vous soyez gêné par la lumière blanche. Vos yeux mettent en effet plus ou moins 15 minutes à s'adapter à la vision de nuit, la lumière blanche fermerait vos pupilles et vous devriez à nouveau attendre 15 min pour recouvrer une bonne vision. La lumière rouge évite cet inconvénient...Comme dans les sous-marins.

Haut de page